Les 60 heures d’aide personnalisée

•  La note nous apprend que, malgré des difficultés matérielles (contraintes d’horaires des enseignants, contraintes de déplacement des élèves), cette mesure a été appliquée par la très grande majorité des enseignants  (2)  et, à l’expérience, a été appréciée par les enseignants, les élèves et les parents.
Mais cette impression globalement satisfaisante se dégage d’une réalité marquée par une très grande confusion sur la nature, les objectifs, et les limites de l’aide personnalisée.

Ayant pris position à ce sujet dès la publication des nouveaux programmes, nous sommes pleinement d’accord avec les mentions suivantes :
« Le constat est cependant fait que les élèves ayant besoin d’une consolidation, d’un coup de pouce, y trouvent leur compte : l’aide personnalisée permet de renforcer ce qui a été fait en classe et n’est pas totalement compris. Ce dispositif permet des ajustements rapides et sur des durées courtes pour des difficultés ponctuelles« .
« L’aide personnalisée est vue comme un privilège que des élèves demandent pour eux-mêmes car ils apprécient la relation particulière avec leur maître, laquelle modifie en retour l’image de certains élèves : les enseignants ne les considèrent plus systématiquement comme étant en difficulté, mais comme des élèves ayant la capacité et l’envie d’apprendre.« 

Mais comment ne pas être surpris des considérations suivantes :
« … que les élèves aient été choisis en fonction d’évaluations normées ou d’appréciations plus subjectives, la mission d’inspection constate qu’un certain nombre d’élèves, un « noyau dur » a été aidé tout au long de l’année, les autres élèves bénéficiant de coups de pouce ponctuels. L’aide personnalisée a parfois touché le tiers des effectifs de la classe. Se pose également le problème de l’utilisation de l’aide personnalisée dans une classe de bons élèves ».
« Se pose aussi la question des outils et des supports à proposer aux élèves durant l’aide personnalisée. Les enseignants ne pouvant reprendre les supports habituels de la classe, ils vont parfois jusqu’à se priver durant la classe des supports habituels pour les réserver à l’aide personnalisée« .

D’autres passages de la note de synthèse montrent que la confusion et les doutes portent sur la distinction entre l’aide personnalisée et l’aide aux élèves en difficulté. Cette question se pose surtout dans les classes très hétérogènes en niveau, où l’enseignant doit choisir les élèves dont il peut s’occuper en classe. Elle se posera tant que l’Education Nationale n’aura pas rompu avec le dogme de l’égalitarisme, et continuera à proscrire les groupes et classes de niveau.

•  Lorsqu’une classe est raisonnablement homogène et confiée à un bon enseignant, il est facile de définir l’aide personnalisée :

 – elle est destinée aux élèves qui suivent normalement la classe, mais qui décrochent ponctuellement
 – elle est d’autant plus facile et efficace que le maître détecte le blocage et le traite rapidement
 – de ce fait, elle s’adresse généralement à un seul élève à la fois, exceptionnellement à un petit groupe
 – elle ne demande pas de moyens ou supports spéciaux
 – elle n’est pas prévisible, ni a fortiori planifiable ; on ne peut pas sélectionner à l’avance les bénéficiaires
 – la charge n’en est pas facilement transférable à un autre enseignant, sans perte de temps et d’efficacité
 – l’aide personnalisée ne dépend pas du niveau de la classe, puisque le maître veille à enseigner aux élèves ce qu’ils ne savent pas mais qu’ils sont capables d’apprendre à chaque moment ; d’ailleurs les bons élèves ont aussi besoin d’aides ponctuelles.

A l’opposé, les élèves en grande difficulté ont besoin d’un enseignement adapté à leur niveau d’instruction, fondé sur un processus d’observation et d’explication de leurs difficultés, avec des moyens spécifiques, le tout appelant une programmation spéciale – en horaire plein.
—————
(2)   A l’exception des « désobéisseurs » dont on apprend qu’ils font l’objet de « retraits de salaires », sanction à notre avis insuffisant d’un comportement inadmissible.

Pour rester informé, je m'abonne à la lettre

(Visited 3 times, 4 visits today)

Pin It on Pinterest