Service minimum :

En théorie, la présence à l’école de vos enfants ne sera plus remise en cause par les grèves. Les établissements ont obligation d’accueillir les enfants. Le décret a été publié mais toutes les mairies ne joueront pas le jeu. Les syndicats d’enseignants voient cela comme une atteinte à leur liberté de battre les pavés et nous n’avons pas fini d’en entendre parler. Test grandeur nature le 7 octobre avec la première grève de la cuvée 2008/2009.

Ecole primaire : semaine de 4 jours ou de 24 heures 

Vos enfants ne travailleront plus le samedi matin. Ceux qui ont des difficultés pourront profiter de 2 heures de cours de soutien à caser dans la semaine : ce n’est pas une punition mais, au contraire, une aide qui doit leur permettre de rattraper leur éventuel retard. Ce sont les enseignants eux-mêmes qui assureront ces cours.

Ecole primaire : nouveaux programmes

Le contenu de ce que vos enfants doivent apprendre n’est plus le même. Il est recentré sur les fondamentaux : lecture, orthographe, grammaire, calcul. A noter que le jargon qui avait envahi les leçons de grammaire devrait disparaître. Cela veut dire, en clair, que les anciennes terminologie utilisées pour la grammaire font leur retour: elles n’étaient finalement pas si ringardes que cela. Pour en savoir plus, deux possibilités : lire le guide qui vous sera remis gratuitement par l’école à la rentrée et/ou lire les commentaires de l’Association Lire Ecrire

Ecole primaire : méthodes de lecture

Gilles de Robien a tenté d’interdire les méthodes globales. Xavier Darcos défend lui la liberté pédagogique. Le résultat est le même : l’approche globale perdure dans les classes et les adeptes de la méthode alphabétique devront encore patienter. Nous vous conseillons donc le bon vieux système expérimenté par des milliers de parents. Si ce n’est pas trop tard, apprennez à lire à votre enfant avec une méthode syllabique avant qu’il n’arrive en CP. Sinon faites le le plus tôt possible dans l’année si vous voyez que votre enfant peine à apprendre à lire et commence à se plaindre de l’absurdité de la lecture. Ce n’est pas la lecture qui est absurde mais probablement la manière dont le maître l’enseigne. N’en voulez surtout pas au professeur : il fait ce qu’il peut avec ce que ses maitres experts en pédagogie lui ont transmis. Ne lui en parlez pas : il pourrait en être vexé. Donc, faites seulement et vous verrez les progrès rapides de votre enfant.

Collège : nouveaux programmes en 2009

Une bonne nouvelle même s’il faudra attendre 2009. Les nouveaux programmes vont redevenir compréhensibles pour le commun des mortels. Retour en grâce de l’orthographe, la grammaire, l’expression écrite dans la droite ligne des nouveaux programmes du primaire. Le jargon de la lingusitique devrait disparaitre et vous pourrez à nouveau comprendre ce que font vos enfants au collège.

Lycée : à la carte en 2009

Rare réforme qui semble faire consensus. Les modalités ne sont pas encore définies mais le lycée de demain devrait permettre « plus d’autonomie et de responsabilité pour les élèves, moins de rigidité dans l’organisation des cursus et plus de spécialisation pour ceux qui le souhaitent » selon les propres mots du Ministre. 

Collège et lycée : la carte scolaire n’existe plus

Dans la limite des possibilités, vous avez maintenant le choix de l’établissement scolaire indépendamment de votre lieu de résidence. Cela ne s’applique pas à l’école primaire car c’est aux Communes de décider l’éventuel maintien d’une carte scolaire. Pour connaître les établissements ou dire ce que vous en pensez, vous pouvez faire un tour sur le site internet Au coeur des écoles.

Stages de soutien scolaire

Vous en avez déjà entendu parler. Que ce soit pour les enfants du primaire, les collégiens et même les lycéens, l’heure est au soutien scolaire publique. Le secteur privé des cours particuliers se développe d’année en année bien qu’il ne soit accessible qu’à ceux qui peuvent payer. Alors, pour les autres, l’Education Nationale devient aussi prestataire de soutien scolaire : cours de soutien, stages de mise à niveau, etc. Un nouveau venu sur le marché mais gratuit. Si on le propose à vos enfants pendant l’année, vous pouvez tenter l’expérience.

Histoire de l’art

L’histoire de l’art fait son entrée à l’école primaire en 2008, au collège et au lycée en 2009. Elle fera l’objet d’une épreuve au Brevet des collèges. Si cela permet de sortir un peu les élèves de la télé réalité et de l’ipod, les ouvre à d’autres formes d’expression artistiques, les met au contact de vrais talents et les inscrit dans une tradition culturelle, alors cela ne peut être que salutaire.

Professeurs : suppressions de poste, revalorisation du métier

Chaque année, et ce au moins jusqu’en 2011, des enseignants partiront à la retraite et ne seront pas remplacés. L’Education Nationale a décidé d’optimiser sa gestion du personnel pour faire la chasse au gaspi. Attitude salutaire mais qui logiquement aura des effets collatéraux. Une piste explorée actuellement : la suppression des décharges qui permettaient à des enseignants d’être à la disposition d’associations plutôt que devant des élèves. Suppression de classes et sans doute même d’écoles ou de collèges, disparition de certaines associations accolées au système éducatif, etc. Tout cela doit se faire en maintenant la qualité de l’enseignement et en revalorisant le métier d’enseignant. Nous souhaitons bien du plaisir au Ministre qui n’aura pas la tâche facile sur ce front là.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Pour rester informé, je m'abonne à la lettre

Pin It on Pinterest