Depuis 3 jours, on ne parle que de cela. Une vidéo vient de créer une multitude d’articles et de réactions indignées : on y voit le ministre, Xavier Darcos, devant la commission des finances expliquant qu’il n’est peut-être pas très rentable d’utiliser des enseignants bac+5 pour encadrer des enfants de 2 ans.

Le scandale vient du fait que le Ministre ose prétendre que les enseignants de ces enfants n’ont pas grand chose d’autre à faire que de changer des couches et organiser des siestes. Alors que certains voient dans cette pré-scolarisation à 2 ans une grande oeuvre de socialisation et de lutte précoce contre l’échec scolaire, Xavier Darcos y voit plutôt une garderie qui facilite la vie des parents et permet aux communes de maintenir des classes dans leurs écoles (l’inscription des enfants de 2 ans s’ajoute à l’effectif scolaire).
Dans la forme, le propos est maladroit puisque, semble-t-il, les enfants inscrits à l’école sont déclarés propres et n’ont plus besoin que l’on change leur couche. Mais, dans le fond, la question doit être soulevée. Et la raison, non évoquée dans le cadre de la commission des finances où l’on parle essentiellement d’économie, est celle-ci : plusieurs psychologues et pédiatres se sont inquiétés de cette scolarisation précoce à un âge où les enfants ont encore du mal à gérer la vie dans un groupe. Pratique pour les parents, utile pour les communes, mais pas forcément bénéfique aux enfants.
Allons plus loin : pour ces enfants de 2 ans, faut-il des experts dans la connaissance d’une discipline scolaire ou la pédagogie, ou plutôt des professionnels de la petite enfance ? Pourquoi faut-il, dans le secteur des services à la personne, un personnel spécialement formés pour garder à domicile les enfants de 0 à 3 ans ? Ne serait-il pas envisageable de renforcer le personnel des crèches avec des intervenants spécialement formés à l’éveil des touts petits, sans avoir à suivre les enseignements de l’IUFM ?
Comme certains syndicats brandissent la menace de la fermeture des écoles maternelles depuis au moins 5 ans, ils ont trouvé dans cette vidéo un peu de grain à moudre. Et pourtant, regardez bien la vidéo, à aucun moment Xavier Darcos ne parle des enfants de plus de 3 ans. Il s’agit bien de la pré-scolarisation des enfants de 2 ans qui, pour le bien des enfants, mérite en effet une certaine révision de son fonctionnement.
Xavier Darcos souhaitait que le débat soit ouvert. Voila qui est fait !

(Visited 1 times, 1 visits today)

Pour rester informé, je m'abonne à la lettre

Pin It on Pinterest