X. Darcos : « nous entrons dans cette culture de l’évaluation. Nous souhaitons aujourd’hui que l’Inspection générale évalue non plus les méthodes des professeurs, mais les résultats des élèves. Elle va donc changer, elle aura lieu tous les deux ans pour chaque professeur et, au lieu de se mettre au fond de la classe et d’observer le professeur, l’inspecteur sera devant les élèves au bureau, fera travailler la classe et vérifiera si les élèves ont acquis ces techniques opératoires, ces données très précises de nos programmes… Pour cela, il faut leur avoir fixé des objectifs précis, des repères pour pouvoir vérifier à la fin de l’année que les élèves les ont atteints. »

(Visited 1 times, 1 visits today)

Pour rester informé, je m'abonne à la lettre

Pin It on Pinterest