Depuis le 2 avril, plus de 4000 personnes ont signé la pétition pour la maintien de la géométrie en classe de seconde.
Oui, la géométrie est importante. Mais, c’est l’ensemble des nouveaux programmes qui est à rejeter. Accepter ces programmes, c’est consacrer la victoire du pédagogisme. Un effort a été fait au primaire. A quoi sert-il si on laisse passer de tels programmes vidés de toute ambition qui détournent l’enseignement des mathématiques de sa finalité.
Le texte proposé, imprégné de constructivisme, brisera de nombreuses vocations scientifiques. Est-ce acceptable à l’heure où le nombre d’étudiants dans ces filières ne cesse de diminuer ?
Pour lire une critique détaillée de ces programmes, nous vous proposons un document écrit par Anne Le Rigoleur, ingénieur, qui montre par quels mécanismes les programmes sont vidés de leur contenu. Elle conclut par ces mots :

« L’ensemble de ce projet de programme décervelle nos lycéens, les passe au moule politiquement correct, les transforme en automates manipulant des outils, les démotive; il est à rejeter entièrement. »

(Visited 1 times, 1 visits today)

Pour rester informé, je m'abonne à la lettre

Pin It on Pinterest