L’exclusion hors du savoir

 Mais en même temps fleurit un discours angélique en faveur des enfants pauvres, que contredit la manière de les abandonner a l’échec, désormais fatal puis qu’on est porteur de l’échec dès la naissance. Et les mêmes qui s’indignent de l’exclusion qui se généralise, omettent de signaler l’une des premières causes d’exclusion, qui peut déterminer toutes les autres : l’exclusion hors du savoir, due parfois au refus de transmettre les connaissances, avec ses justifications scientistes.
  
Ayant participé pendant plus de 10 ans à la consultation du professeur H. Wallon, je constate aujourd’hui que si l’échec d’origine scolaire a toujours existé, il prend des formes nouvelles a notre époque. Il devient massif et systématique, et il peut être mis en relation avec la destruction de l’enseignement élémentaire, entreprise depuis quelques décennies. Cette destruction s’est présentée d’abord de manière séduisante, sous l’apparence du projet exprimé par un certain nombre de penseurs qui voulaient rendre l’école plus juste, plus égalitaire. Ils voulaient surtout la rendre plus moderne, grâce a des méthodes scientifiquement fondées.

Ce projet a été mis en œuvre sur le terrain. Or nombre des effets néfastes observés maintenant pouvaient être prévus. Il aurait fallu analyser les ouvrages et les articles pédagogiques de ces penseurs, et tenir compte des expériences menées à l’étranger, aux effets souvent néfastes, mais curieusement ignorés en France. Malheureusement, c’est en empruntant la forme de "recherche-action" menées directement dans les classes que l’idéologie de ces penseurs s’est imposée immédiatement sur le terrain, dans une sorte de prise de pouvoir au sein même de l’école.

Il a fallu cependant une acceptation en haut lieu (?) pour qu’on généralise des méthodes qui n’avaient pas fait leurs preuves.

Extrait de  »La destruction de l’enseignement élémentaire et ses penseurs » L.LURÇAT
– F.X. De Guibert 1998

(Visited 2 times, 1 visits today)

Pour rester informé, je m'abonne à la lettre

Pin It on Pinterest