Vous avez le souhait que votre enfant ne souffre pas trop dans sa scolarité et même qu’il y trouve du plaisir. Or, beaucoup d’enfants sont en échec dans notre système scolaire ? Bien souvent, pour avoir raté l’étape fondamentale de l’apprentissage de la lecture.

Tout l’enseignement est fondé sur la capacité des enfants à lire et à comprendre ce qu’ils lisent. Tout retard pris dans ce domaine ne sera jamais rattrapé, sauf intervention spécifique et souvent lourde. Le premier apprentissage de la lecture est probablement le moment le plus important dans la scolarité de votre enfant.

Alors, ne passez pas à côté de l’essentiel et informez-vous. Si l’enseignant de l’école où votre enfant fera son CP utilise une méthode mixte, alors un risque existe pour votre enfant, soit de prendre du retard, soit de n’avoir jamais une bonne orthographe. En effet, la plupart de ceux qui traversent sans dommage la méthode mixte se retrouvent plus tard avec des problèmes d’orthographe.

enseignement de la lecture

Trois pistes pour accompagner votre enfant

1) Prévenir les difficultés en apprenant vous-même à lire à votre enfant avec une bonne méthode de lecture. S’il est difficile d’apprendre à lire à une classe entière (et c’est bien pour cela qu’il y a des enseignants), il est en revanche facile d’apprendre à un enfant seul, en suivant son rythme. S’il le demande, cet apprentissage peut se faire à 5 ans. Sinon, il faudra le faire en parallèle de celui qui est fait à l’école. Méfiez-vous des enseignants qui vous disent “ne vous inquiétez pas, j’utilise une méthode syllabique” car tous le disent aujourd’hui, même ceux qui utilisent une méthode mixte.

2) Si le maître utilise une bonne méthode de lecture, alors vous serez un excellent partenaire du maître en reprenant les leçons du jour chaque soir. Ainsi, vous consoliderez l’apprentissage de l’enfant. N’hésitez pas à en parler avec son maître.

3) Montrez à votre enfant que savoir lire est important et utile. Lorsque l’enfant découvre le principe de la lecture, il a envie de lire : à vous de le nourrir, de lui faire vivre des activités où il pourra utiliser son nouveau pouvoir (lire une recette de cuisine, le mode d’emploi d’un jeu de société, une lettre de la grand mère, etc.). Et lisez vous-même de temps en temps pour qu’il ait envie de faire comme vous.

En résumé, ne restez pas passif mais au contraire attentif à toute difficulté apparaissant chez votre enfant pendant l’année de CP : c’est une année fondamentale !

Si quelqu’un vous affirme à ce moment là que votre enfant a des problèmes de dyslexie ou qu’il ne saura jamais lire ou qu’il a besoin d’un suivi psychologique, commencez par ne pas le croire. Vérifiez d’abord sa méthode de lecture. Si c’est une bonne méthode de lecture, approfondissez la question en demandant conseil. Si c’est une méthode mixte, oubliez les oiseaux de malheurs et mettez-vous au travail : vous pourrez changer cette fatalité en accompagnant votre enfant avec une méthode de lecture adaptée.

La réalité est aussi simple que cela… N’hésitez pas à la répéter autour de vous. Et accompagnez le changement qui s’opère en ce moment dans les classes et qui permettra de restaurer l’enseignement de la lecture en France.

(Visited 12 times, 1 visits today)

Abonnez-vous à la lettre du site

Rejoignez-nous pour être tenu informé des dernières publications et des activités de Lire-Ecrire.

Votre demande d'abonnement est enregistré !

Pin It on Pinterest