Daniel PENNAC – Gallimard 2007

Ecrivain estimé, l’auteur a un passé de professeur de français dans le secondaire, et l’expérience des élèves réputés difficiles, dans des banlieues à problèmes et ailleurs. Les élèves difficiles, il connait, car il a été lui-même durant toutes ses études un nul, un cancre donc. Chagrin d’école est d’abord une longue réflexion sur les cancres, tirée de son expérience d’élève puis d’enseignant. Hautement instructif !
Sur l’autre versant, se trouvent les professeurs. Daniel PENNAC nous parle des excellents, de ceux qui l’ont tiré d’affaire, et des collègues qu’il a connus. Les excellents enseignants ont des points communs : ils sont passionnés par leur métier, ils s’intéressent à chacun de leurs élèves – et même aux cancres ! Et, surtout, ils sont d’une extrême exigence : qu’il s’agisse de grammaire, d’orthographe, de vocabulaire, de littérature, ou des maths, ils enseignent sans concession. Ils ne cherchent pas à se mettre au niveau d’adolescents peu instruits – mal instruits – en leur livrant un savoir au rabais.
Prix Renaudot 2007

Vos commentaires

Publier un commentaire

Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour publier votre commentaire

(Visited 1 times, 2 visits today)

Abonnez-vous à la lettre du site

Rejoignez-nous pour être tenu informé des dernières publications et des activités de Lire-Ecrire.

Votre demande d'abonnement est enregistré !

Pin It on Pinterest