Lettre du site

RSS

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Bienvenue invité pour participer à ce forum vous devez vous inscrire sur le site.

Retrouvez les messages de l'ancien forum ICI

Fil avec beaucoup d'interventions

UNE ECOLE QUI NE FORMATE PAS

Auteur Message
le: 12/06/2009 15:36
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Encore un bon point pour xavier Darcos


L'école ne doit pas formater mais instruire !

Dans le Parisien de ce jour (12/6/2009) on apprend que Xavier Darcos souhaite l'ouvertue des établissements d'enseignement y compris durant les vacances et le week end.

On peut imaginer des profs de l'établissement, mais pas forcément, qui donnent des cours en plus. Cela peut être des profs à la retraite, des étudiants passionnés par une discipline ou un thème, même mathématique ...
Cela peut cocerner un Roman de Balzac, le Théorème de Thalès, l'histoire...

Si le prof est bon et les élèves intéressés on n'aura pas de probème de discipline. Il n'y aura pas de limite d'effectif !

Les vacance autrefois étaient en fait "la vacance de l'école" parceque les élèves aidaient leurs parents durant les gros travaux agricoles !

Il faudrait proposer aux élèves de faire des maquettes... Certains vivent dans un monde totalemnt irréel.(Je reviendrai sur cela). Il faudrait leur apprendre beaucoup plus à se servir de leurs mains. Il faut aider les associations qui ont ce type d'activité.


Oui, encore un bon point, pour Xavier Darcos !

Tomi
le: 13/06/2009 14:08
ex-parent
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 77
Il amuse la galerie votre Darcos…

Il ferait mieux de se concentrer sur l’école pendant les heures d’ouverture légales, car il y a fort à faire.

Quant à apprendre aux élèves à se servir de leurs mains, je ne dis pas non. « Certains vivent dans un monde totalement irréel » , vous avez raison, et ce n’est pas à l’école à en rajouter en leur faisant faire des maquettes virtuelles sur ordinateur et autre enseignement via « Second Life »... Ils en sont, pour la plupart, déjà gavés.
le: 13/06/2009 17:29
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
j'avais lu rapidement l'article du Parisien du 12/6/2009. Je l'avais trouvé intéressant.

Le petit article du Parisien, page 11, a pour titre :

L'ouverture des lycées toute l'année fait bondir


Nicolas Sarkozy, en visite avec Richard Descoins au lycée Galilée de Gennevilliers mercredi dernier avait suggérer que "les lycées ouvrent aussi les week-ends et l'été pour que puissent s'y tenir des activités sportives et culturelles".

Utiliser des équipements sportifs le week-end et les vacances me paraît une bonne chose. Que des intervenants extérieurs fassent faire de vraies maquettes me paraît une très bonne chose. Qu'ils fassent faire des maths (par exemple apprendre correctement le Théorème de Thalès dès la troisième pour les élèves qui veulent en faire plus....) qu'ils fassent étudier un Roman de Victor Hugo à Montfermeil ! pour les élèves qui le veulent. Il faut faire intervenir des associations et commencer par un petit noyau. Cela peut permettre d'occuper des gosses qui s'ennuient. Cela permet d'utiliser des équipements en dehors des périodes scolaires.
Cela va dans le sens de Xavier Darcos quand il propose aux élèves volontaires des cours en plus pendant les vacances.

L'idéal est de proposer des locaux extérieurs à l'école quand c'est possible. Bien sur il faut aussi un retour de la Grammaire dès le CE1 à l'école... pendant les heures scolaires. Des professeurs renâclent à apprendre aux élève le strict minimum grammatical. Laurent Lafforgue avait évoqué l'abandon de l'apprentissage de toute analyse logique aux élèves ce que j'avais observé et ne comprenait pas.

Pour ma part j'ai été surpris de voir un élève de CP venir vers moi me réciter le Passé composé du verbe avoir. C'était correct. J'"ai" donc "conjugué" le passé composé du verbe être ainsi :
" j'ai été sage, tu as été dissipé ..."Le Basique Bordas de Conjugaison circule ! J'ai ajouté le verbe chanter au guide Bordas. Je fais un choix de verbes en mettant deux croix sur l'imparfait, le présent, le futur et une sur le Passé composé. Je leur demande de commencer par ces temps-là.
Je leur fait remarquer qu'ils utilisent le passé composé dans par exemple "j'ai bien lu en mettant le ton". Je rajoute vite les verbes "finir, dire, lire, écrire..."

Du simple au complexe

Ce qui est obligatoire et manque de méthode ne marche pas, ou très mal .

Il faut des intervenants extérieurs à l'école dans un cadre associatif à l'école et en dehors de l'école.
Ce qui est ludique devrait être abandonné pendant les périodes scolaires .

On ne peut considérer comme le SNALC le professe (d'après l'article du Parisien) que cette proposition crée une "confusion entre lycée et centre aéré".

- L'article évoquait les propos de Nicolas Sarkozy et les remous suscités auprès des syndicats

Tomi

le: 13/06/2009 20:48
Valette
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 688
Personnellement, je suis tout-à-fait contre l'intrusion d'intervenants extérieurs : c'est la porte ouverte à tous les abus, à toutes les mains-mises politiques et autres.
Tomi, là, je crois que tu rêves, et qu'en tout cas tu n'as pas l'expérience de ce qui se passe dans les collèges ou les lycées.
Deuxièmement, faire du lycée un "lieu de vie" , comme semble le prôner Descoings, suivi par Darcos et Sarkozy, est de la plus pure démagogie.
Ce serait entériner une fois de plus la dégringolade vertigineuse de l'Education Nationale.
Les élèves travailleurs n'ont pas le temps de "glander " au lycée après les heures de cours ou en week-end.

"On ne peut considérer comme le SNALC le professe (d'après l'article du Parisien) que cette proposition crée une "confusion entre lycée et centre aéré".
(Tomi)

Justement, si, il a tout-à-fait raison : c'est un des rares syndicats qui se préoccupe davantage de l'intérêt des élèves que des siens propres.

Anne-Marie.
le: 15/06/2009 16:28
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Par le soutien scolaire je vois bien que beaucoup d'élèves perdent leur temps. J'essaie de leur coneiller des livres conformes aux nouveaux programmes du Primaire, du 19 Juin 2008.

Le constructivisme est dénoncé de plus en plus, par Yves Calvi par exemple dans C dans l'air.

Un même prof note de façon différente des élèves. Jean-Marie Petitclerc emploie le terme d'escroquerie pour les notations de l'éducation nationale.

Le thermomètre est cassé. Des profs font quand-même leur boulot comme Marc Le Bris à Médréac près de Rennes. Les nouveaux programmes font quand-même bouger les choses au Primaire. Un certain nombre de personnes se rendenr compte des dégâts de l'abscence de Programmes durant des années.

Ceux qui sont le plus à plaindre sont les élèves du Collége qui ont eu des profs Constructivistes dans les 5 classes du Primaire de CP, CE1, CE2, CM1, CM2.
Pour les récupérer il faut de l'imagination de la part des véritables professeurs. Il faut faire des groupes d'élèves. On ne peut pas apprendre les maths de la même façon pour les élèves qui ont des notions et pour ceux totalement largués. Claude Allègre a mal joué quand il a supprimé l'apprentissage des Tables de multiplication sous prétexte qu'il y avait des calculatrices. Un certain nombre d'élèves me disent : "regarde" en prenant un exemple. Quand il faut comprendre un exercice c'est plus délicat !

Vendredi dernier j'ai fait faire une révision du cours de Math de troisième. C'est un élève moyen. Il m'a dit que j'avais un cours "affuté".
Je crois qu'un certain nombre de notions ont été précisées. Je lui ai promis un support de cours. Cet élève avait déjà eu quelques rappels de cours. Il est logique et un minimum intéressé et travailleur.

Quoi faire avec les élèves qui sont au collège sera un problème pour les véritables profs, pendant au moins 4 ans.

L'école doit redevenit un lieu d'apprentissage de la grammaire et du calcul.
Accessoirement c'est un lieu de vie puisqu'on y vit !!!!!!Cette histoire de "lieu de vie" est du blablabla.

Xavier Darcos propose des cours en plus pour les élèves qui le veulent. Cela marchera mieux que si c'est imposé. Cela obligera certains profs à se décarcasser.

Certains élève ne partent pas en vacances et sont peu occupés le week-end. Il y a des vieux qui s'ennuient. On peut très bien imaginer des programmes bien établis par des associations. Ils ont l'expérience d'un enseignement rationnel.
Pour revenir au Programme de Maths de Seconde celui actuel commence par :

La Seconde est une Classe de détermination.

C'est repris dans la première et la deuxième deuxième version de Projet Programmes soumis à consultation.
Cela veut dire que le Constructivisme va se maintenir dans les Maths en Seconde. C'est crétin de crétin.

La deuxième version maintient une place à la géométrie.HEUREUSEMENT ! Bref je crois que des cours vont être proposés sur le ouèb avec des "Compléments essentiels !!!!!" pour ceux qui auront envie de progresser.

Tomi
le: 16/06/2009 07:45
Valette
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 688
Tomi, j'ai l'impression que tu suis ton idée sans aller lire les autres fils.
Je mets donc ce message de Marcha : peut-être la confusion que tu fais entre "lycée lieu de vie", c'est-à-dire lycée où l'on s'amuse avec télé, salles de classe que "les lycéens s'approprient" (Descoings), théâtre, etc..., lycée où on fait perdre aux jeunes l'envie de travailler, (c'est d'ailleurs le souhait de Meirieu : faire de l'école un lieu de vie!!)et nom évident puisque les élèves y passent une partie de leur vie :c'est ce que tu as dit.

Lis la "constante macabre d'Antibi", que j'ai posté sur un autre fil : ça, c'est la réalité !

Voeu pieux d'utiliser les personnes âgées pour faire des cours l'été : je rencontre des quantités de personnes âgées qui ne connaissent même pas la déchéance de l'EN, et me regardent comme une douce cinglée "qui fait une fixette" (propos d'un de mes frères, jusqu'à ce qu'il ait changé d'avis en lisant "La fabrique du crétin".)


marcha
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 33 Effectivement ex-parent. Mais trop fatiguée je suis en cette fin d'année scolaire pour sortir de mes gonds !!!

"Fatigue physique, fatigue morale, et nerveuse.

Ce matin ultimes révisions avec mes terminales et l'un d'eux m'a posé une question en m'appelant 'Maman'. C'est pas-t'y mignon?

Ce à quoi je lui ai répondu que s'il était mon fils:..programme pas du tout sexy comme vous diriez ex-parent !!!
Goûter, puis 2 heures de révisions etc....Bon sang de bonsoir

Ce à quoi il a rigolé: garçon fort sympathique mais cela n'est plus un poil qu'il a dans la main......

En ce moment on entend de plus en plus qu'on attache trop d'importance aux notes en France....Mon aînée en 3ème se l'est entendu dire par son prof de math....Mais ce soir j'ai assisté comme parent d'élève au conseil de classe et que regarde-t-on pour orienter les élèves en seconde ou Bac Pro ou BEP ? LES MOYENNES...Et je ne vous raconterai pas l'usine à gaz qui a été mise en place pour classer les voeux des élèves en fin de 3ème...Dément

Au sujet des lycées éventuellement ouverts en période de vacances éternelle question: "Que faire en campagne?" Comment acheminer les élèves au lycée situé à 15 ou 20 km de leur domicile?

Et puis comme le dit si bien Anne-Marie occupons bien le temps scolaire à faire du travail scolaire méthodique.

Franchement je ne me sens pas une âme de gentille organisatrice de centre aéré pour ados.

Les vacances sont les soupapes de sécurité des enseignants. Peut-être difficile à comprendre pour quelqu'un qui n'a jamais enseigné.
Surtout en ce moment où l'on ne nous respecte plus pour notre savoir mais au look de notre téléphone portable par exemple

Comment la prof n'a pas le dernier portable à la mode? Quoi votre portable a quatre ans? Ce à quoi je réponds que du moment qu'il téléphone c'est tout ce que j'attends de lui..... "
(Marcha)
le: 16/06/2009 10:56
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Xavier Darcos a voulu qu'on propose des cours supplémentaires facultatifs pendant les vacances. Le bouche à oreille fonctionne. Si un prof n'apprend rien aux élèves, il n'aura personne la fois suivante.

Certains élèves pas très bons ont eu des cours en plus. Un m'a montré le commentaire du prof " maintien des acquis" ou quelque chose comme cela sans dire en quoi l'élève avait progressé et ce qu'il lui avait appris. Complétude, organisme payant de soutien scolaire, demande à ses professeurs de noter ce qu'ils ont appris à leurs élèves à la fin d'un cours. Cet organisme est beaucoup moins marchand de soupe que d'autres organismes de ce type, notamment le leader qui franchise beaucoup et fait beaucoup de publicité.
Je n'ai aucun intérêt financier ou autre pour évoquer cet organisme. Je ne connais personne dans cet organisme. Fortuitement j'ai pu me rendre compte que cet organisme avait du bon sens.

Je pense que les profs devraient évaluer leurs élèves en début d'année (pour les maths c'est très facile) et en fin d'année. C'est facile de voir si les élèves savent faire une division, s'ils savent réduire au même dénominateur. Ces exercices devraient être demandés par les profs de math du Collège en début d'année. Ensuite les profs peuvent faire des statistiques avec leurs élèves pour savoir le pourcentage qui a réussi ses division.... Pour cela il faudrait que tous les élèves sachent calculer avec des pourcentages !!!!

Les évaluations de l'éducation nationale demandées aux profs demandent beaucoup de temps. Ce serait plus simple qu'ils fassent l'évaluation. Cela serait plus simple et moins onéreux. Les profs seraient inspectés sur ce que les élèves savent en cours d'année par rapport à leurs "acquis" évalués en début d'année.

De toute manière le constructivisme a été promu. On trouve donc beaucoup de profs constructivistes dans leur manière d'enseigner. C'est les mauvais Profs qui ont décidé de rien enseigner aus élèves.

Au soutien scolaire je fais des commentaires sur les exercices que je vois. J' évite mais il m'arrive de dire ce que je pense !!!!

Un élève m'a donc donné une photocopie d'une "procédure" pour planter un clou. C'est ce qu'avait donné un prof à son frère. Je lui ai demandé si on apprenait quelquechose quelque chose. Il m'avait répondu que non mais que ce prof donnait de bonnes notes !!!!!Cet élève avait eu le même prof et il voulait voir ma réaction.

NO COMMENT

Beaucoup de profs font ce qu'ils peuvent.
Marc Le Bris a réagi fortement contre les pseudo programmes de 2002.

Je pense que beaucoup de profs de maths du collège devront vérifier "les acquis" du Primaire et les enseigner quand cela n'a pas été le cas (pour les années qui viennent jusqu'en 2013-20014).
C'est pareil en Grammaire.

Beaucoup d'élèves du Collège n'ont pas été enseignés en quoi que ce soit, tant en Calcul qu'en Grammaire.


Certains Profs ont appliqués des principes ineptes et ubuesques. Ce sont les fabriquants de crétins !!!!

Tomi
le: 16/06/2009 11:34
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Françoise Candelier à qui il m'arrive de téléphoner est le genre de prof consterné si on lui retire du temps pour son enseignement. C'est le genre de prof consciencieux à qui il ne faut pas retirer une demi-heure d'enseignement.

En fait la formulation des programmes est beaucoup plus importante que la quantité d'heure. Un prof qui aime sa discipline et qui aime aussi l'enseigner verra toujours d'un mauvais oeil qu' on diminue le nombre d'heures de son enseignement. Il a organisé son enseignement en fonction du nombre d'heures dont il dispose. Il lui faudra élaguer et cela fait toujours du mal. Mais l'arbre repart vigoureusement.

Il faut supprimer tout ce qui est inepte, et parasite un enseignement digne de ce nom.

Je pense que l'enseignent devra tenir compte du niveau réel des élèves et de leur envie du moment d'apprendre. Il faut faire des groupes en conséquence. Ces groupes peuvent évoluer d'un trimestre à l'autre. Les élèves forts et les élèves faibles ne sont pas satisfaits si on ne fait pas des groupes qui correspondent à leurs attentes.

Il faut faire des groupes. Il y aura ceux qui regarderont de façon modérée la télévision. Ceux qui s'engagent à travailler un peu à la maison ou beaucoup.
Il faut tenir compte de ceux qui aiment une discipline de ceux qui ne l'aiment pas. Il faut cesser de faire semblant que tous les élèves sont semblables.

L'élève imaginé de Meirieu est mort.

Anne-Marie vous comprendrez mieux la résistance de certains profs à se faire évaluer à travers l'exemple de l'A4 du prof, qui donne "La procédure" pour planter un clou.

Je pense que les procédures d'évaluation sont lourdes. Il vaut mieux que les Profs les fassent et qu'ils y ait des sondages en cours d'années pour vérifier "les acquis des élèves" entre le début de l'année et le moment ou le sondage a été fait.Ces sondages pourraient être l'objet d'exercices commentés en seconde.

Certains profs ne veulent aucune évaluation. Anne-Marie vous avez maintenant compris pourquoi.

Le terme et le souci d'évaluation deviennent à la mode grâce à Xavier Darcos.

Tomi
le: 17/06/2009 23:54
Tomi
Auteur du fil
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 1071
Le Parisien de ce jour (17/6/2009) met encore de l'eau à mon moulin. Claude Proust évoque ce qui est maintenant fait pour les "orphelins de 16 H". Les élèves de Collège peuvent avoir une aide aux devoirs de 2 Heures par jour, quatre jours par semaine.

Cette année scolaire cette aide n'est pas uniquement réservée aux ZEP comme en 2007-2008, année scolaire où cette aide a été proposée. Cette aide avait été promise par Nicolas Sarkozy durant sa campagne électorale.

La principale du Collège Claude Debussy à Paris précise qu'il faut gérer l'hétérogénéité des élèves. Les classes ne sont plus du tout homogènes. Il faut cesser de s'aligner sur la médiocrité de façon systématique comme cela se faisait de plus en plus.
Enfin les enseignants s'adaptent aux élèves. L'élève abstrait imaginé par Meirieu et consorts est bel et bien mort.
Les enseignants devront s'adapter suivant le niveau de l'élève.
L'enseignement obligatoire d'une heure en plus par semaine, pour les élèves qui auront été jugés faibles en Mathématiques est définitivement enterré.

Si les élèves sont faibles c'est souvent du à la paresse (des élèves), du Constructivisme de beaucoup de profs)et aux programmes flous, pour le moins ! quand ils ne sont pas totalement ineptes !

Ce genre d'article dans la presse prouve que Xavier Darcos est sur la bonne voie.On ne peut pas cataloguer toute une population scolaire et décider pour quelqu'un ce qui est bon pour lui.

Tomi
le: 18/06/2009 08:17
Valette
Inscrit depuis: 03/06/2008
Interventions: 688
Réveille-toi de tes songes, Tomi. Le "niaquisme" ne résoud rien.
Tu devrais lire quelques livres, comme "L'école et son double", de Nathalie Bulle.

Un témoignage, qui dépeint la réalité :
"lundi soir, premiers conseils de classe. Deux classes de troisième, aux profils très différents : l’une composée en majorité de bons, voire même de très bons élèves est en voie d’extinction dans mon collège. C’est une des rares classes qui donne le sentiment que nous faisons œuvre utile. 10 élèves sur 22 ont plus de 15 de moyenne. Sur 24 classes dans le collège, il y a 3 classes avec ce profil, ce qui fait une trentaine d’élèves sur 500 à posséder les bases qui les conduiront à réaliser de bonnes études, ou en tous les cas disposant des atouts nécessaire à leur donner un choix plus large.
Ecrit par : guedbralec27 | 17 juin 2009


6% sur 500.
Avec ce genre de constat, on ne peut que comprendre votre décision de créer votre école.


Les 94% restants, ils vont aller où ? Dans le sas officiel de l'ANPE, vivre de petits boulots, d'allocs cumulées, jouer de la flûte......
Dios, à l'échelon national, la bérézina !"

Anne-Marie.