Lettre du site

RSS

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

LIRE AVEC LEO et LEA

Thérèse CUCHE – Michelle SOMMER - Editions BELIN

 

  • Manuel "De la lettre au texte - CP"
  • Cahiers d'exercices
  • Livre de lectures "Mes premières histoires"
  • "Textes et expressions - CP"
  • Livre de l'enseignant
  • Guide des parents

Méthode phonétique qui utilise la couleur pour faciliter le repérage des graphies et de la forme syllabique.

Les textes ne comportent que des mots dont les relations graphèmes/phonèmes sont impérativement déjà connues et maîtrisées.

" Apprendre à lire marque une étape importante dans l'accomplissement d'un processus de structuration au cours duquel l'enfant élabore son identité et conquiert son autonomie".

56 leçons.

Dès la seconde leçon, l'enfant lit ds phrases de deux ou trois mots, puis les lectures sont de plus en plus longues. Par exemple, leçon 24 : deux pages de lecture de syllabes et de mots isolés, et deux pages de lecture d'une histoire.

Les phrases sont découpées selon le rythme de lecture. Dessins simples, peu nombreux, très lisibles.

 

Conseils aux parents : un livre de conseils aux parents s'ajoute aux conseils généraux du manuel. Extrêmement détaillé, il comporte des conseils pour chaque leçon.

Plus de détails dans www.leolea.org

Vos commentaires

11

1234 >>

#11 SARAH

Chère Valette

Je suis institutrice dans le 93, de parents non francophones ce qui ne m'a pas empêché d'apprendre comme les autres car les maîtres que j'avais étaient bons et investis. Il faut choisir une méthode de lecture adaptée à sa classe...

Dire que les enfants noirs et maghrébins sont ceux ayant les plus grosses difficultés??? dans ma classe ce n'est pas du tout le cas...C'est même la "pure souche" si je poursuis votre raisonnement qui nage dans la vase! Il y a sous cela une carence éducative et la langue n'est pas la seule coupable! La preuve j'enseigne comme vous!

Critiqués en plus ces enfants là d'élèves "indisciplinés" (je vous cite) c'est lancer un jugement personnel... tous les noirs et les arabes d'origine le sont? attention à vos propos! L'éducation parentale est un facteur important dans le comportement d'un enfant, mais pas le seul... Que ces derniers soient noirs ou blancs, ce sont avant tout des enfants et le maître doit instaurer une discipline dans sa classe que chacun doit respecter...

On nous apprend à ne pas mettre les enfants dans des cases mais c'est ce que vous avez fait là!

En espérant qu'il ne s'agisse que d'une mauvaise lecture de ma part. Etant arabe d'origine c'est fort probable! zwinker

 

Sinon, j'utilise aussi la méthode "Léo et Léa" dans ma classe et en première période je faisais en parallèle les "alphas" c'est super!!

#10 Tomi

Pour moi, les mots "léo" et "léa" sont bien utiles pour l'apprentissage du "é", et du sens de l'accent aigu. Les élèves qui ont le léo et léa ne doivent pas avoir de difficultés avec le sens de l'accent aigu (et donc aussi de l'accent grave ! ).

 

- En ce qui me concerne pour les révisions d'un élève je préfère d'abord rappeler des mots avec "e" comme dans "Je lave le chat" "Je me lave les mains".

 

Je fais ensuite réviser "é, è, ê" dans cet ordre, avec des mots et expressions comme... léo et léa par exemple, dé, dédé, bébé, école; élève, je préfère, sévère; tête, forêt.

 

Tomi

#8 Valette

Quelques vérités sur l'historique et l'utilité de la méthode "Léo et Léa".

La méthode de lecture "Léo et Léa" est de plus en plus utilisée dans les CP de l'Education nationale, (dans toutes les écoles privées sous contrat de ma ville), et, de plus, la SEULE méthode alphabétique reconnue par l'Education nationale, bien qu'en principe, les enseignants aient la liberté pédagogique.

 

Michelle Sommer et Thérèse Cuche, orthophonistes en CMPP et dans le privé, écœurées par le grand nombre d'enfants faussement "dyslexiques" qu'elles avaient à prendre en charge, en réalité pour leur apprendre à lire, ce que ne faisait plus l'école, et non pour faire leur métier d'orthophonistes, se sont décidées à écrire cette méthode, qui date des années 2001-2002.

Voyant le succès de la méthode, primitivement éditée à compte d'auteur, Belin, une des plus grosses maisons d'édition scolaire, et notamment de Boscher, leur a proposé de l'éditer, après le 8.000 ème exemplaire vendu !

Si l'apparence du livre change, à chaque édition,c'est parce que les auteurs améliorent sans cesse la présentation, en tenant compte notamment des critiques des nombreux instituteurs qui utilisent cette méthode. ( Voir le site des parents, et des enseignants, sur leur forum LIRAS.)

Le livre du maître est très bien fait et évite à l'instituteur la corvée de passer ses fins de semaine à préparer ses cours.

Le second livre est tout-à-fait intéressant, et permet au maître d'occuper les enfants qui, soit savent déjà lire en fin de GS, soit apprennent très rapidement au cours du CP.

Les enfants du CP aiment les cahiers qui accompagnent la méthode.

#9 Valette

Ma fille, institutrice en ZEP, a appris à lire à ses petits élèves noirs et Maghrébins pendant quatre ans. Ce n'était pas facile, car ils sont indisciplinés et souvent non francophones à la maison. Cela fait bien des choses à enseigner en même temps. (Elle aurait dû utiliser "Justine et compagnie", qui venait d'être commandé par l'école, mais pas un de ses élèves ne savait lire : elle avait 10 CP et 10 CE1, lors de sa première année en ZEP. Elle était complètement paniquée, et je lui ai offert 20 Léo et Léa, remboursés par la suite par le directeur.)

Ayant un CM1 pour la deuxième année, dès les premières lectures, elle a plusieurs groupes : les vrais lecteurs, (ceux qu'elle a eu dans sa classe en CP), ceux qui sont en difficulté moyenne, ceux qui ne savent rien lire.

 

Son successeur en classe de CP (bien que reçu second au même concours qu'elle, en 2003, n'a pas voulu Léo et Léa). Il utilise "A tire d'aile", infâme méthode de chez Hatier.

Pour de pauvres petits enfants issus de l'immigration, sans aide à la maison...

En février de l'an dernier, il avait une classe très agitée, très bruyante, ...et prenait des antidépresseurs !

Devant son échec, il a pris une grande décision : il va essayer les Alphas l'année prochaine.

Les personnes à qui j'ai recommandé soit Boscher, soit Léo et Léa, pour apprendre à lire avant le CP, ont souvent choisi Léo et Léa avec leur enfant.

 

Enfin, voici un témoignage reçu en 2005.

 

Chère Anne-Marie Valette,

Mon fils aine, qui a bientôt 5 ans, a commence a apprendre a lire cette année avec sa mère. Quand il s'est agi de choisir une méthode j'ai consulte des forums de discussion tous azimuts, et c'est en grande partie vos messages qui m'ont fait pencher pour "Leo et Lea".

Ça ne pouvait certainement pas se passer mieux.

Tous les soirs ou presque depuis 2 mois,le petit réclame sa leçon, répète a qui veut l'entendre que c'est son livre préféré, se tord littéralement de rire en déchiffrant les passages amusants, fait lire son mouton en peluche (le mouton fait des fautes que lui ne fait pas ;-) ) et a entrepris de lui rédiger un livre de lecture sur le même modèle que le sien.

Je suis agréablement surpris de voir a quel point on peut être heureux en apprenant a lire. Merci du fond du cœur pour votre contribution !

 

Anne-Marie Valette.

11

1234 >>