Si vous ne lisez pas correctement ce message, cliquez-ici

logo lire-ecrire.org

 

Bonjour,

 

En ce début d'année 2012, nous vous souhaitons une belle et heureuse année pour chacun de vous, et de grands moments de bonheur avec vos enfants et petits-enfants. De notre côté, nous voulons espérer des progrès dans l'enseignement de la lecture pour que tous les enfants aient enfin la joie de savoir lire avant la fin du CP, grâce à l'abandon de certaines pratiques que nous continuerons à dénoncer jusqu'à leur disparition..

A ce propos, nous vous invitons au colloque "Vaincre l'illettrisme, ça commence au CP". Cette journée permettra de faire un point sur la situation actuelle et de se laisser inspirer par des pratiques conduites en Écosse et en Angleterre, et qui donnent de très bons résultats.

Pour soutenir Lire-Ecrire, à l'approche d'une élection présidentielle qui devrait donner une large place à la réforme du collège unique, nous vous proposons d'acquérir sur notre site le livre "Le collège unique ou l'intelligence humiliée" qui contient les nombreux points de vue exposés lors de notre colloque du 28 novembre 2009.

A lire sur le site d'autres articles sur ce que pourrait devenir l'école :

 

skhole.fr

Une première lecture  de ce rapport conduit à le mettre de côté, voire à l'oublier, comme tant d'autres rapports ignorés du public et, dans le cas présent, ignorés de la quasi-totalité des enseignants. Une réflexion plus poussée nous rappelle que, dans le passé, de tels rapports ont servi de justification à des mesures prises et poursuivies des années durant dans l'indifférence du public. C'est l'un des mécanismes à l'œuvre dans la débâcle de l'école et prendre connaissance du contenu de ce rapport est important.
Lire la suite...

 

skhole.fr

Pourquoi présenter ce livre ? Parce que, après des chapitres consacrés à l'économie et au social en France et dans le monde, une très large place y est faite à l'école. Et aussi, à cause de la liberté de parole de Jean-Pierre Chevènement, qui fut ministre de l’Éducation nationale entre 1984 et 1986.
Les propos de Luc Chatel sont moins surprenants, peut-être parce que plus contraints. Il est vrai aussi que, depuis juin 2009, il ne laisse pas passer une semaine sans nous annoncer du nouveau à l’Éducation nationale.
Lire la suite...

 
Pour vous désinscrire, cliquez-ici