Lettre du site

RSS

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Nouveau manuel d'histoire

Ouvrage collectif

Ed. La Martinière – Fondation Aristote  - 2016

(livre téléchargeable gratuitement sur Internet)

 

La Fondation Aristote se voue au renouveau de notre enseignement secondaire. Cela inclut la réflexion sur les programmes ; cependant, le manuel reste dans le cadre des programmes du collège de septembre 2015, que nous avons commentés ici.

Ce programme respecte l'ordre chronologique. Il propose 3 thèmes pour chaque année  5ème  4ème  3ème. 

Le nouveau manuel respecte ce plan, et traite chaque thème en 2 à 5 chapitres, eux-mêmes subdivisés en 2 ou 3 leçons. Chaque leçon est donc bien centrée sur un objet précis.

Chaque leçon occupe 5 à 10 pages d'un ouvrage de grand format (18 x 23). Deux pages face à face forment un ensemble comprenant des textes courts mais denses, d'indispensables cartes très claires, des reproductions d'œuvres picturales ou de photos pour la période récente, et divers documents.

Tout cela dans des compositions visuelles variées.

L'attention est donc très sollicitée, avec peut-être le risque de provoquer chez l'élève un survol, risque que le professeur devra maîtriser.

 

Un complément remarquable.

A chaque chapitre correspond, sur Internet, une série d'exercices variés qui obligent les élèves à relire le manuel, à commenter des textes, à faire des recherches.

Exemple : chapitre sur Louis XIV.

L'une des questions est : "Citez des villes fortifiées par Vauban", question pouvant susciter chez certains élèves un intérêt pour la géographie, pour d'autres de la curiosité sur l'art des fortifications etc.

 

Les auteurs annoncent aussi un complément multimédia, non encore publié, qui pourrait, non seulement nourrir les thèmes du programme, mais aussi en combler les lacunes. Il y a énormément à faire dans le choix des contenus et dans leur articulation.

Jusqu'à preuve du contraire, nous croyons que l'écriture, la lecture, et donc le livre, sont, aujourd'hui comme hier, indispensables à la formation de la pensée. L'association du livre et du numérique pourrait ouvrir aux élèves l'accès à toutes les histoires qui forment l'Histoire : l'histoire de la philosophie, de la littérature, des arts, des sciences et techniques, de l'organisation de la société, etc...

Seraient ainsi associés la rigueur de l'enseignement magistral et du manuel avec la libre curiosité.