Lettre du site

RSS

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Elever un enfant, instruire pour éduquer

Elever un enfant, c’est l’aider à grandir, à progresser, dans toutes les dimensions de sa personnalité.
Deux besoins dès lors intimement liés, méritent d’être définis :

instruire d’une part, éduquer d’autre part.

L’instruction, c’est la transmission de savoirs, de savoirs-faire donc de savoir être, parce qu’ainsi on découvre ce dont on est capable.

L’éducation doit révéler un être à lui-même en lui offrant de multiples occasions d’exercer ses talents, ses capacités. Il a ainsi le bonheur de se découvrir, de bâtir une saine confiance en lui. Dans le respect de soi-même, il apprend à vivre et à créer une relation riche avec les autres.


Instruction et éducation sont indissociables : pas d’éducation sans transmission de savoir. L’effort de s’instruire autant que les disciplines éducatives elles-mêmes en ce qu’elles exercent l’intelligence en ses multiples formes, font partie du processus éducatif.

* En matière d’instruction, la première responsabilité se trouve dans le choix des savoirs que l’on veut voir acquérir pas à pas. Les processus et les moyens pédagogiques peuvent varier, mais l'appréciation du résultat est simple : on sait ou ne sait pas.

De tous temps, les parents ont délégué l’instruction. Leur responsabilité est dans le choix des intervenants éducatifs : en tout premier lieu de l’école.

Les parents sont les seuls détenteurs légitimes de la responsabilité de l’éducation : ils ne peuvent en être privés que pour des raisons extrêmement graves, avec toutes les garanties de droit.

 

Voir : A propos d'éducation

     

Vos commentaires