Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

30/04/2013 de hemon

Votre commentaire tour simplement merci pour ce...

30/04/2013 de Parésy

Ce qu'il ne faudrait pas faire ...

06/03/2013 de tomi

La méthode Boscher ( et mamadou et bineta,...

06/02/2009 de API59223

Nous sommes parents d’enfants scolarisés dans...

02/10/2008 de FPleo

De didi, en réaction à cet article (site Veille...

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Les pratiques de l'enseignement explicite

Les pratiques reflètent les principes à la base de l'enseignement explicite. Elles sont nombreuses et cohérentes. L'ouvrage en fait des présentations précises. Nous en fournissons ci-après un aperçu, en engageant le lecteur intéressé à consulter le livre québécois.

• Préparer la progression d'une leçon : chaque étape, chaque marche d'escalier ne doit comporter que des difficultés surmontables par la majorité des élèves (8 sur 10 par exemple).

Ceux qui n'auront pas suivi seront repris en petit groupe, par un enseignement explicite comportant plus d'étapes et plus d'exercices.

Si à nouveau un élève de ce petit groupe ne suit pas, il sera pris individuellement par la même pédagogie encore plus graduée.

• Le langage du professeur doit être efficace ; le professeur parle peu, en termes clairs et précis. Cela, qui ne s'improvise pas, libère du temps pour l'expression des élèves. 

• Le professeur cherche à maximiser le temps d'apprentissage efficace de chaque élève : temps pendant lequel l'élève s'applique à une activité ni trop facile ni trop difficile pour lui.

L'enseignement explicite augmente fortement ce temps efficace par rapport à d'autres pédagogies.

• Apprentissage gradué. Un exercice d'application peut se conformer au schéma suivant :

- d'abord le professeur fait lui-même en expliquant à haute voix

- ensuite les élèves font l'exercice en échangeant entre eux et avec le professeur

- enfin les élèves font seuls sous le contrôle du maître.

• Le professeur maintient l'attention des élèves, d'abord par un rythme soutenu, ensuite par les questions qu'il pose. Il n'hésite pas à s'interrompre pour questionner, demander résumé ou répétition, demander ce qu'un élève a compris.

 • Le professeur cherche à comprendre ce que pense l'élève et à découvrir la représentation mentale que cet élève associe à un savoir.

 • Le professeur cherche à développer la pensée consciente de ses élèves, en leur demandant d'expliquer la démarche qu'ils ont suivie, ou d'expliquer comment ils vont traiter un exercice, comment ils se représentent mentalement l'action telle qu'ils la prévoient.

 • Le professeur explicite publiquement le degré d'avancement de chaque élève, le félicite de ses progrès à quelque niveau que ce soit ; il explique les progrès par la persévérance de l'élève.