Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

30/04/2013 de hemon

Votre commentaire tour simplement merci pour ce...

30/04/2013 de Parésy

Ce qu'il ne faudrait pas faire ...

06/03/2013 de tomi

La méthode Boscher ( et mamadou et bineta,...

06/02/2009 de API59223

Nous sommes parents d’enfants scolarisés dans...

02/10/2008 de FPleo

De didi, en réaction à cet article (site Veille...

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

De Jules Ferry au socle commun, et après

Au début de la IIIe République et bien avant, la question du minimum de connaissances que l'enseignement primaire doit transmettre à ses élèves a fait l'objet de réflexions poussées, de controverses qui traduisent, par leur hauteur et leur largeur de vue, la recherche d'un idéal.

Il s'agissait du socle commun, à une époque où l'on parlait simplement français, sans recourir aux subterfuges de la communication.

Najat Vallaud Belkacem  a clos le chapitre du socle commun, mais la question reste posée.

 

SOMMAIRE

 

Un certain nombre des informations que nous présentons proviennent de l'ouvrage de Claude Lelièvre "L'école obligatoire, pour quoi faire ? Une question trop souvent éludée" Ed. Retz 2004.