Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

30/04/2013 de hemon

Votre commentaire tour simplement merci pour ce...

30/04/2013 de Parésy

Ce qu'il ne faudrait pas faire ...

06/03/2013 de tomi

La méthode Boscher ( et mamadou et bineta,...

06/02/2009 de API59223

Nous sommes parents d’enfants scolarisés dans...

02/10/2008 de FPleo

De didi, en réaction à cet article (site Veille...

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Analyse de l'évaluation 2017 de l'Education Nationale - Entrée en CP

Français

Les épreuves

 

Exercice 1

Objectif "connaître des concepts et du lexique propre à l'écrit"

Ce sont en fait des questions de vocabulaire : la lettre (minuscule), les majuscules, les chiffres, le mot, la phrase

 

Exercice 2

Objectif "écrire des lettres dictées par l'enseignant"

L'enseignant dicte 10 lettres. L'élève écrit dans des cases ou met une croix s'il ne sait pas.

Tout laisse à penser que l'enseignant dicte le nom des lettres dans l'alphabet, et non leur son.

 

Exercice 3

Objectif : "reconnaître les lettres lues par l'enseignant" (en fait elles sont dictées)

Tableau de 10 lignes de 5 lettres majuscules

Les élèves doivent entourer les lettres dictées.

 

Exercice 4 

Objectif "distinguer les syllabes d'un mot prononcé"

5 mots illustrés par une image surmontant 4 cases

L'enseignant prononce les mots en syllabant. L'élève marque d'une croix autant de cases qu'il y a de syllabes dans le mot. 

 

Exercice 5

Objectif "segmenter un mot, repérer et localiser la place de la syllabe prononcée par l'enseignant"

5 images surmontant 2 ou 3 cases. L'enseignant nomme l'image et donne une syllabe. L'élève doit placer une croix dans la case correspondante.

 

Exercice 6

Objectif "identifier la syllabe commune à plusieurs mots"

Images : 5 groupes de 3. L'enseignant nomme les images par groupe de 3. L'élève doit entourer les deux mots ayant la même syllabe (tu lon ra mi).

N.B. le maître énonce en marquant les syllabes.

 

Exercice 7

Objectif "repérer les éléments communs dans des mots (attaque, rime)" 

Même type d'exercice.

 

Exercice 8

Objectif "lire des mots fréquemment rencontrés"

L'enseignant dit des mots d'un tableau, l'élève doit entourer les mots (le, papi, maman, lune)

 

Exercice 9

Objectif "dégager le thème d'un texte entendu dont le sens est porté par des mots que l'élève est en mesure de reconnaître".

Texte de plus de 20 lignes, lu deux fois par l'enseignant la veille de l'examen, relu pour l'exercice.

Trois propositions d'une phrase chacune. L'élève doit choisir celle qui convient.

Cet exercice est typiquement global. Les élèves non lecteurs ayant une bonne mémoire auditive connaîtront le texte après 3 lectures. Ils compareront en global avec les réponses proposées pour trouver les mots communs au texte et aux phrases. Puis ils décideront une réponse, sans lire ni essayer de comprendre ce qu'ils ont entendu.

 

Exercice 10

Objectif "comprendre un message oral et répondre de façon pertinente "

Le "message" est du type "barrez le bonnet d'une croix"

 

Exercice 11

Objectif "optimiser sa prise d'information pour respecter l'ordre des lettres dans une première maîtrise des gestes" (sic)

Copie de mots : maman, papa et de la phrase "le lapin est malade".

Pour l'élève qui n'a reçu aucun début d'enseignement sur la combinatoire, les mots sont des dessins.

 

Exercice 12

Objectif "écrire des mots"

4 images. Le Maître dénomme chacune : lit, tapis, domino, vélo.

L'élève doit écrire les mots "comme il pense qu'ils s'écrivent"

 

Exercice 13

Objectif "compléter des ensembles (vêtements, animaux, véhicules, meubles)"

L'élève dispose de 12 images à découper que l'enseignant dénomme.

Par ailleurs, 4 carrés subdivisés en 4 cases : dans certaines sont des images, les autres sont vides. L'élève doit découper des images parmi les 12 et les placer dans les cases vides pour former 4 ensembles cohérents.

Cet exercice est un test de vocabulaire, de logique, et d'habileté manuelle.

 

Nos commentaires

. Ces épreuves donnent l'impression d'avoir été conçues de la façon suivante :

- base : liste de compétences

- choix des épreuves dans des activités habituellement proposées aux élèves dans le secteur public, en approche mixte.

Aucune épreuve n'est en rapport avec une initiation à la combinatoire.

 

Or, pour notre association, l'intérêt d'un contrôle en début de CP ne fait aucun doute. Pour nous, c'est un examen, c'est-à-dire un ensemble rigoureux d’épreuves, de consignes de passation, et de consignes de notation.

Cet examen n'a pas pour but de vérifier l'enseignement de maternelle, ni celui des parents ou des grands-parents. L'examen doit être centré sur le degré d'avancement de chaque élève dans la voie de l'enseignement alphabétique.

Il s'agit donc de situer l'élève par rapport aux prémices de la combinatoire, qui, dans un esprit d'amélioration continue de la qualité, devraient être dispensées à tous les élèves avant l'entrée en CP.

S'ajoute à cela un aperçu sur le volume et la compréhension du vocabulaire.

De plus, comme il y aura toujours des élèves mieux instruits, l'examen doit aussi cerner leurs savoirs.

 

Comme la plupart des élèves ne savent ni lire ni écrire, les épreuves collectives, donc écrites, sont exclues (sauf à remplacer l’écrit par des croix dans des cases ou autres procédés graphiques).

Le PARLER précède naturellement le "lire" et "l’écrire". Il importe donc de vérifier l'expression orale des élèves, particulièrement sur l'articulation.

De ce fait, notre conception de l'examen d'entrée en CP par des épreuves individuelles, prend du temps mais apporte des informations très utiles au maître ou  à la maîtresse de CP.

 

Numération et calcul

Les épreuves.

Exercice 1

Tâche " Associer un nombre donné à son écriture chiffrée"

Des chiffres de 1 à 10, figurant dans un tableau 5 x 5

Le maître énonce les nombres cinq, huit, sept, six, dix, trois, neuf

• Autant la formulation de l'objectif est correcte et distingue bien d'une part les nombres, d'autre part les chiffres, autant la consigne de passation montre une confusion constante entre les deux, par exemple "entourez le nombre 5".

Les notions de nombres et chiffres sont abstraites et ne concernent pas les élèves entrant en CP. Ce n'est pas une raison pour que les enseignants s'expriment improprement.

 

Exercice 2

Tâche "comparer des quantités"

Dans  2 groupes d'images de jetons blancs et de jetons noirs, entourer celui qui a le plus ou le moins de jetons.

Le formulaire respecte la seule représentation graphique d'un nombre : un ensemble d'images semblables dans un cadre.

Cependant, ici, les images sont des cercles blancs ou noirs de taille différente. Cela traduit encore un degré d'abstraction beaucoup trop élevé à l'entrée en CP : il est normal de commencer par des objets exactement semblables, par exemple des jetons de même taille.

 

Exercice 3

Tâche : "comparer des quantités"

Des enfants et des ballons : plus ou moins de ballons que d'enfants ?

Apparemment cet exercice consiste en comptage suivi d'addition ou soustraction.

En fait, si les élèves procèdent en reliant par des traits chaque enfant et un ballon, l'exercice devient très peu mathématique.

 

Exercice 4

Tâche : "dénombrer les quantités en associant diverses représentations du nombre"

Les représentations sont, soit des groupes de cercles ou de points identiques, soit les doigts de la main, soit des chiffres.

 

Exercice 5

Tâche : "dénombrer une quantité"

3 exercices. Les nombres sont représentés par des rectangles contenant des images de tailles différentes. D'autre part la consigne est mal formulée : "inscrivez leur nombre dans la case à côté".

 

Exercice 6

Tâche : "identifier les informations spatiales pour situer les objets les uns par rapport aux autres dans un contexte donné. Connaître des marqueurs spatiaux".

Que de termes savants pour désigner les adjectifs ordinaux ! 

Image : 7 cyclistes se suivent. L'élève doit barrer le premier, le dernier, le troisième, le quatrième.

 

Exercice 7

Tâche : "identifier le principe d'organisation d'un algorithme et poursuivre son application" (sic)

Il s'agit de 3 débuts de frise que l'élève doit continuer.

 

Exercice 8 

Tâche : "recomposer mentalement (par composition et décomposition) des petites quantités pour résoudre un problème" (sic)

3 questions : addition, soustraction, addition de 3 nombres.

Chaque exercice présente une ligne de six cases dans lesquelles se trouve la suite des chiffres commençant respectivement par 5,1 et 5. 

L'élève attentif peut partir d'un premier chiffre dont il marque la case de son doigt, puis compter en avançant ou reculant sur la ligne.

Dans ce cas, ce n'est pas du calcul mental.

 

Exercice 9

Objectif : "constituer une collection dont le cardinal est donné en modifiant une première collection". (sic)

Il s'agit toujours d'addition ou soustraction. Les nombres sont représentés par des groupes de cercles noirs. Il faut en ajouter, en retrancher ou en barrer certains.

 

Nos commentaires

Pour notre association, l'examen d'entrée en CP doit vérifier la connaissance par les élèves des nombres de un à neuf (ou de un à dix) et des relations entre eux par addition, soustraction, multiplication ou division.

Les nombres doivent être principalement représentés par des objets manipulables, ou par des images d'objets identiques. Les nombres doivent être nommés oralement.

La connaissance des chiffres, et leur utilisation, doit être limitée à un graphisme correct, sans inversion en miroir

(à cela s'ajoute les connaissances acquises par imprégnation, par exemple par l'écriture au tableau de la date du jour).

 

Des épreuves collectives – écrites – ne permettent pas de vérifier, au travers de la manipulation d'objets, comment l'élève exerce sa pensée consciente.

Seules des épreuves individuelles, pouvant comporter une partie écrite, le permettent.