Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Quinzième Anniversaire

Cette année, notre association fêtera le quinzième anniversaire de sa création. Les contacts et les réflexions de notre fondateur Gilbert Sibieude  avaient débuté deux ans avant.
Cet anniversaire est l'occasion de faire le point. Nous présentons plus loin un survol de ces quinze années, assorti de quelques anecdotes.

 

Cette période a été marquée, dans l'enseignement, par deux mouvements malheureusement d'inégales puissances.

D'abord, la débâcle de l'école, selon le terme et l'image imposée par Laurent Lafforgue, par analogie avec notre débâcle militaire de 1940 ("L'étrange défaite" de Marcel Bloch). Cette débâcle s'est amplifiée et se poursuit sous l'effet du départ d'enseignants compétents, remplacés par des nouveaux trop souvent formatés par les IUFM et leur avatar ESPE, comme par la pression de la hiérarchie. Les effets de la débâcle se font depuis quelques années sentir dans l'enseignement supérieur.

Le résultat, c'est 200.000 élèves naufragés sur une classe d'âge de 800.000, auxquels il faut ajouter tous les élèves fourvoyés dans l'enseignement supérieur.

 

En réaction, le mouvement de résistance de beaucoup d'enseignants s'est amplifié. Il s'était exprimé depuis 1980 et avant par des livres dont les auteurs étaient des enseignants du secondaire. A partir de 2000, les instituteurs ont pris la parole ("Et vos enfants ne sauront pas lire … ni compter" de Marc Le Bris et "Le journal d'une institutrice clandestine" de Rachel Boutonnet).

Ce mouvement de résistance s'amplifie lui aussi, mais n'égale pas la puissance de la débâcle. Le ministère actuel cherche à le contenir par une reprise en main idéologique. La récente réforme du collège en témoigne : bien que le rejet par les enseignants soit quasi unanime, le ministère poursuit son oeuvre sans état d'âme. Preuve est faite que l'instruction des enfants est de moins en moins au centre des préoccupations du Ministère de l'éducation nationale.

A l'origine, Gilbert Sibieude avait pensé que seuls les parents pouvaient collectivement forcer l'Education Nationale à se réformer. Cela ne s'est pas produit, peut-être parce que  des fédérations nationales inévitablement portées aux idées générales se sont substituées à des associations de parents locales plus réalistes. 

La résistance se manifeste donc au niveau des parents et des grands-parents actifs qui contribuent largement à l'éducation de leurs enfants. Mais cela se limite aux parents instruits, suffisamment disponibles, et dotés de quelques moyens financiers. L'expansion continue du soutien scolaire payant, légitime en soi, est scandaleuse à l'aune des principes républicains dont l'Education Nationale se pare si volontiers.

 

Qu'avons-nous fait durant ces quinze années ?

En définitive, nous estimons avoir accompagné, dans la mesure de nos moyens, le mouvement de résistance, plus que jamais nécessaire.

Cela, non seulement auprès des parents, dont nous recevons des témoignages accompagnés parfois de demandes de parents désespérés. – mais encore auprès d'enseignants, avec lesquels nous entretenons des relations de confiance.

Nous sommes forts du soutien moral de nos sympathisants, dont nous ignorons le nombre exact. Il n'est pas rare pour nous de rencontrer des personnes qui utilisent régulièrement nos informations sans s'être jamais manifestées auprès de nous.

Nous sommes, aussi, animés par l'indignation devant la maltraitance pédagogique et l'abandon par l'Education Nationale de multitudes d'enfants et d'adolescents des milieux populaires. La collectivité nationale commence d'ailleurs à en payer le prix.

 

Et maintenant ?

2016 sera pour nous une année importante, qui nous permettra d'inscrire notre action dans la durée, dans l'optique de contribuer à l'émergence d'un nouveau système éducatif ambitieux, sans perdre trop de temps à analyser l'effondrement de l'ancien système :

- refonte complète des sites Lire-Ecrire et Pratiques Pédagogiques

- nouvelle structure éditoriale et de communication

- établissement de relations durables avec deux fondations amies permettant de partager  la charge de projets hors de notre portée actuellement

Le site internet lire-ecrire.org sera plus nettement orienté vers les parents, et le site pratiquespedagogiques.fr vers les enseignants.

                    Lire la suite : Un court historique