Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Lecture : abandon de la méthode globale

Non ! Le Ministre n’a pas avoué que, depuis des décennies, la méthode globale démolit nos enfants. Mais une circulaire semble la condamner, sans toutefois mentionner la méthode semi-globale, la plus utilisée aujourd’hui (départ en « globale » puis passage en alphabétique) .

 

« Le texte valide les méthodes utilisées actuellement (semi-globales). Tout en dénonçant la méthode globale, (qui présenterait plus d’inconvénients que d’avantages), il laisse la possibilité de l’employer. Il laisse aux enseignants le choix de la méthode. Le texte ne parle pas de la méthode alphabétique ou d’analyse synthèse. Il affirme qu’il s’agit de partir du mot ou de la syllabe, alors que les méthodes alphabétiques partent des lettres pour constituer des syllabes puis des mots. Il est faux (…) de laisser croire au « retour des valeurs classiques de l’enseignement »…

 Grégoire KUENY, enseignant, auteur de « La famille est l’avenir de l’école »


         LE POINT (15.2.02) pose la question des dyslexies provoquées par la méthode globale.