Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

30/04/2013 de hemon

Votre commentaire tour simplement merci pour ce...

30/04/2013 de Parésy

Ce qu'il ne faudrait pas faire ...

06/03/2013 de tomi

La méthode Boscher ( et mamadou et bineta,...

06/02/2009 de API59223

Nous sommes parents d’enfants scolarisés dans...

02/10/2008 de FPleo

De didi, en réaction à cet article (site Veille...

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

La vérité sur les nouvelles évaluations de CM2 - suite 1

                           Le niveau des épreuves 

 

Comme on le verra, les exercices sont de niveaux très divers. Ils ont certainement été l'objet de jugements très différents de la part des instituteurs. Les partisans de la transmission du savoir, systématique, structurée, progressive et répétitive, ont pu juger ces évaluations comme d'un niveau inférieur à celui des CM2 tels qu'ils les conçoivent. Les instituteurs qui en sont restés aux programmes 2002 peuvent les juger beaucoup trop difficiles. Parmi eux, s'il en est qui trouvent encore normal que certains élèves ne sachent pas lire à la fin du primaire, ces exercices sont à leurs yeux quasiment impossibles.

Tout dépend donc des références que l'on adopte.

C'est pourquoi nous avons choisi de comparer les exercices, et leur notation, aux programmes 2008, et plus particulièrement, puisqu'il s'agit de français et de mathématiques, aux tableaux synoptiques présentés par année scolaire selon le même plan pour les trois années CE2  CM1  CM2.

Cette référence aux programmes 2008 est en première approche facilitée par le fait que, dans le livret de l'enseignant, chaque consigne de notation d'exercice est introduite par une phrase rappelant le ou les savoirs évalués ; or cette phrase est fréquemment tirée des tableaux synoptiques.


Quelques exemples

Français – vocabulaire – Exercice 14.  Items ou notes 48-49
Le livre de l'enseignant précise les connaissances à évaluer : "Identifier l'utilisation d'un mot ou d'une expression au sens figuré". Cette phrase se trouve dans le synoptique CM2 – paragraphe "vocabulaire"

Maths – calculs – Exercice 10.  Items ou notes 78 à 83
"Poser et effectuer une addition, une soustraction ou une multiplication sur des nombres entiers ou décimaux"
"Poser et effectuer une division d'un nombre entier ou décimal par un entier"

Le programme de CM1 mentionne l'addition et la soustraction de deux nombres décimaux, la multiplication d'un décimal par un entier, la division décimale de deux entiers.
Le programme de CM2 comporte la multiplication de deux nombres décimaux, et la division d'un décimal par un entier.

Dans ces conditions, l'exercice portant sur :
109 + 12,78      45,69 - 7,08       15 x 34      39,4 x 6       846 : 6    et    34,6 : 5
les cinq premiers items sont de niveau CM1 (5 points), le dernier du niveau CM2 (1 point)

Français Grammaire - Exercice 10    Items 37 à 40
"Distinguer selon leur nature le nom (propre/commun), les articles, les déterminants possessifs, les adjectifs"
"Distinguer selon leur nature les mots des classes déjà connues, ainsi que les pronoms possessifs, démonstratifs, interrogatifs et relatifs"

La première phrase est tirée du programme de CE2, qui comporte la précision "adjectifs qualificatifs"
La seconde phrase est tirée du programme de CM2.

Or les 3 premières notes portent sur les noms, les articles, les adjectifs qualificatifs, soit 3 points de niveau CE2. Le dernier item comporte un pronom relatif soit 1 point de niveau CM2.


Maths – Nombres – Exercice 2    Items 66 à 68
"Passer d'une écriture fractionnaire à une écriture à virgule et réciproquement"
Cette phrase figure au programme de CM1. Toutefois, l'une des 3 réponses attendues est 0,005 ; or le programme de CM1 s'arrête au centième.
Donc 2 points de niveau CM1,  1 point de niveau CM2


Nombre de points par niveau des programmes 2008

En procédant de même pour tous les exercices, nous obtenons les chiffres suivants :

 Français 11 points au niveau     CE2  (voire CE1…)
               28                            CM1
               21                            CM2

 Maths    17 points au niveau     CE2
              16                             CM1 
                7                             CM2

Peut-être des spécialistes contesteraient-ils certains détails de ce travail naïf de profane, mais l'allure générale est bien traduite : les questions sont, dans l'ensemble, au-dessous du niveau CM2 des programmes 2008. C'et d'autant plus vrai que les points attribués au niveau CM2 correspondent souvent à des questions très simples, comme le montre l'exemple suivant.

Exemple : Français – Rédaction  Exercice 2   Items10 à 15
"Rédiger différents types de textes, d'au moins deux paragraphes en veillant à leur cohérence, en évitant les répétitions, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation"
La même phrase figure au programme de CM2.

L'exercice 2 est une rédaction d'une quinzaine de lignes, sur la base d'un texte précédemment lu et analysé. Seuls les items 14 et 15 mentionnent l'orthographe,qui peut être "phonétique" (item 14) ou "globalement respectée" (item 15).

On voit que les contraintes orthographiques sont réduites à leur plus simple expression, (or il s'agit ici de mots choisis par l'élève lui-même).
D'autre part, la notation ne prend pas en compte la longueur du texte, et même pas l'exigence de deux paragraphes.

Un autre item est attribué à la même "connaissance à évaluer" : item 26 exercice 2
Cette note est attribuée à une courte réponse à une question posée. La consigne de notation ne fait pas mention de l'orthographe.

Lire la suite