Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

30/04/2013 de hemon

Votre commentaire tour simplement merci pour ce...

30/04/2013 de Parésy

Ce qu'il ne faudrait pas faire ...

06/03/2013 de tomi

La méthode Boscher ( et mamadou et bineta,...

06/02/2009 de API59223

Nous sommes parents d’enfants scolarisés dans...

02/10/2008 de FPleo

De didi, en réaction à cet article (site Veille...

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Je viens de lire votre article (2002)

Je viens de lire votre article "Pourquoi l'illettrisme n'est pas près de diminuer..." de Fanny Capel, paru dans le journal "Métro" du 23/09/02. Je suis maman d'une fille de 13 ans (en 4ème) et d'un garçon de bientôt 9 ans (en CM1). J'ai lu cet article avec beaucoup d'intérêt car cela fait des années que je me bats verbalement contre les méthodes globales, semi-globales et mixte. Je souhaite que l'on revienne à la méthode syllabique (donc le B.A. BA). Jusqu'à présent on me répond que la méthode syllabique ne convenait pas à tout le monde et que tout va bien. Je me bats aussi contre les photocopies de textes à trous, contre le fait que l'on n'apprend plus par cœur en primaire.

Quand je vois des directeurs d'écoles se féliciter car 80% de leurs élèves de CM2 ont le niveau pour rentrer au collège ! Et quel niveau. En Maths, il suffit de savoir faire le problème suivant : Maman a 100 Frs, elle achète deux salades à 2 Frs, combien lui reste-t-il ? Moi à mon époque (j'ai 41 ans), nous en étions aux trains qui se croisent, aux baignoires qui se remplissent, au champ de forme bizarre, que l'agriculteur devait clôturer avec du fil barbelé et semer de blé et dont on nous demandait le prix à débourser (avec des mesures tel que le stère de bois, l'hectare, le m2 ….)

Jusqu'à présent je respectais le travail des instituteurs. Fin juin de cette année, j'avais décidé de mettre mes enfants à l'école parce que c'est obligatoire (du moins l'enseignement et je ne peux pas le faire moi-même) mais de faire comme je voulais une fois les enfants à la maison (apprendre les leçons par cœur, recopier les leçons et exercices puis déchirer les photocopies). Cette année, Quentin a une institutrice qui va dans ce sens. On copie les leçons, on fait beaucoup d'exercices, avec cette institutrice on revient plus vers les anciennes méthodes. Pour vous donner un exemple mon fils en CP devait apprendre à lire avec la méthode mixte. A Pâques, Quentin ne savait toujours pas, et refusait d'apprendre les mots par cœur, cela l'ennuyait prodigieusement. Pendant les vacances de Pâques (j'étais au chômage), j'en ai eu marre et ma mère m'a prêté un livre de CP de 1946 (la bonne vieille méthode). Quentin a tout de suite apprécié cette méthode et avait envie d'apprendre. Résultat en 15 jours (parce que je l'ai freiné) il savait déchiffrer (je ne dis pas lire) sauf les syllabes "ille", les mots avec "y" et quelques autres syllabes plus difficiles. J'estime que Quentin et ses petits camarades avec la méthode syllabique auraient su déchiffrer en 1 mois, et aurait eu 9 mois pour apprendre à lire.

En fait avec les méthodes globales et consoeur, on perd plus d'une année. …