Lettre du site

RSS

Derniers commentaires:

30/04/2013 de hemon

Votre commentaire tour simplement merci pour ce...

30/04/2013 de Parésy

Ce qu'il ne faudrait pas faire ...

06/03/2013 de tomi

La méthode Boscher ( et mamadou et bineta,...

06/02/2009 de API59223

Nous sommes parents d’enfants scolarisés dans...

02/10/2008 de FPleo

De didi, en réaction à cet article (site Veille...

texte normal  texte plus grand  texte beaucopu plus grand  envoyer ami

Français Cycle 3 (CM1 CM2 6ème)

Comme pour le cycle 2, le texte présente de longues énumérations des diverses modalités de parler, lire, écrire. Mais l'imprécision demeure quant aux savoirs et savoir-faire en fin de cycle, c'est-à-dire à la fin de la 6ème.

Compétences attendues en fin de cycle :

Langage oral

"- Comprendre les discours nécessaires à la vie sociale et scolaire…

 - Produire des discours adaptés à la vie sociale et scolaire…

 - Interagir avec ses pairs, l'enseignant… pour vivre et apprendre ensemble"

L'accent est mis sur la communication et sur le social, qui suppose des activités collectives chronophages. Les examens classiques et simples que sont la lecture à haute voix et la récitation sont traités dans les termes suivants :

Composantes de la connaissance : "pratiquer le langage dans des genres codifiés"

Connaissances associées : "Genres de l'oral… lecture à haute voix ou récitation, compte-rendu… interview, débats"

Méthodes, démarches, outils : "oralisation de textes à lire ou à dire de mémoire"

 

Lecture et compréhension de l'écrit

 "- Lire, comprendre et interpréter un texte littéraire en autonomie et réagir à sa lecture

  - Lire et comprendre des documents (…) pour apprendre dans les différentes disciplines"

Les textes sont empruntés à la fois aux classiques de la littérature et à la littérature de jeunesse.

 

Écriture

"Écrire un texte de deux pages adapté à son destinataire. Après révision, le texte produit doit être organisé et cohérent. Il est attendu que la graphie soit lisible et que les régularités orthographiques soient maîtrisées".

"À ce stade de la scolarité, on valorise la construction d'un rapport à la norme écrite".

On peut se demander quelles sont les irrégularités orthographiques qu'il n'est pas nécessaire de maîtriser en fin de 6ème. D'autant plus que, parmi les "connaissances associées ", figure la maîtrise de l'orthographe grammaticale et de l'orthographe lexicale.

Étude de la langue

-"Repérer les propriétés des notions centrales utiles en orthographe…" (le nom et l'accord en genre et nombre au sein du groupe nominal, l'accord avec le sujet nominal/pronominal, l'accord de l'attribut avec le sujet) 

-"Identifier les classes de mots qui subissent des variations morphologiques"(nom, déterminant, adjectif, pronom, verbe)

 

Le mot grammaire ne figure pas dans l'ensemble du projet de Français en cycle 3. Cependant il est question de la forme des verbes (groupes), des règles d'accord.

Il n'est jamais question d'analyse grammaticale et d'analyse logique, qui sont en substance renvoyées au cycle 4.

 

Sans surprise, on relève de nombreuses références à l'enseignement numérique :

(langage oral : utilisation des enregistreurs numériques, logiciels dédiés

(écriture) : traitement de texte, correcteur orthographique, dictionnaire en ligne.

 

                                                                                       Suite